À propos

Le compromis qui a longtemps assuré aux chercheurs le minimum d'indépendance vitale est mort. L'économie de la connaissance est dépendante des intérêts privés. Un plaidoyer pour la slow science auquel répond, en miroir, et à un siècle de distance, un brillant pamphlet du philosophe William James.
Comme le fast food, la fast science, c'est vite fait, pas bon et pas très digeste ! Une économie spéculative - avec ses bulles et ses krachs - s'est emparée de la recherche scientifique : les chercheurs doivent intéresser des partenaires industriels, participer aux jeux guerriers de l'économie compétitive. Conformisme, compétitivité, opportunisme et flexibilité : c'est la formule de l'excellence. Mais comment poser publiquement la question d'un désastre lorsque l'on ne veut pas que le public perde confiance en sa science ? Les mots d'ordre comme Sauvons la recherche font consensus, alors qu'ils ne posent surtout pas la bonne question : Mais de quoi faut-il la sauver ?

Ce livre montre que les chercheurs doivent cesser de se prendre pour le cerveau pensant, rationnel, de l'humanité , refuser que leur expertise serve à faire taire l'inquiétude de l'opinion, à propager la croyance en un progrès scientifique inéluctable capable de résoudre les grands problèmes de société. Et qu'ils auraient avantage à nouer des liens avec un public potentiellement intelligent et curieux, c'est-à-dire aussi à produire des savoirs dignes de cette ambition.


Rayons : Sciences & Techniques > Généralités sur la science > Faits de société / Actualité

Rayons : Sciences & Techniques > Généralités sur la science > Essais / Réflexions / Ecrits sur la science


  • Auteur(s)

    Isabelle Stengers, Thierry Drumm

  • Éditeur

    LA DECOUVERTE

  • Distributeur

    INTERFORUM

  • Date de parution

    09/11/2017

  • Collection

    Poche Sciences Humaines

  • EAN

    9782707197696

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    218 Pages

  • Longueur

    19.1 cm

  • Largeur

    12.6 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    216 g

  • Support principal

    Poche

Isabelle Stengers

Isabelle Stengers, docteur en philosophie, enseigne à l'Université libre de Bruxelles. Elle est l'auteur de nombreux livres sur l'histoire et la philosophie des sciences, dont, à La Découverte, L'Invention des sciences modernes (1993) et Sciences et pouvoir (1997, 2002). Elle a reçu le grand prix de philosophie de l'Académie française en 1993.

empty