À propos

Les histoires classiques de la chimie se partagent en deux périodes bien tranchées : un âge préscientifique, celui des alchimistes aux pratiques occultes et des artisans obscurs, puis un âge scientifique " sérieux ", qui voit la multiplication des lois et des découvertes, à la source d'immenses progrès techniques. Ce genre d'épopée positiviste, hérité d'un temps où la chimie était la science de pointe, paraît bien vieilli aujourd'hui. Peut-on encore écrire l'histoire de la chimie sans tomber dans les clichés traditionnels ? Cet ouvrage tente l'aventure : il présente la chimie comme une science en quête d'identité, hantée par la question de sa nature, de son rang dans l'encyclopédie. La chimie est une histoire, toujours en marche, jalonnée de spectaculaires conquêtes et de dures batailles pour la dignité et la reconnaissance. Une fresque pleine de surprises et de rebondissements, que les deux auteurs, s'appuyant sur des années de recherche, ont réussi à rendre passionnante, sans rien abandonner de la rigueur historique et scientifique.


Rayons : Sciences & Techniques > Sciences physiques > Chimie


  • Auteur(s)

    Bernadette Bensaude-vincent, Isabelle Stengers

  • Éditeur

    La Decouverte

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    27/09/2001

  • Collection

    Poche Sciences Humaines

  • EAN

    9782707135414

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    364 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    365 g

  • Support principal

    Grand format

Bernadette Bensaude-Vincent

Bernadette Bensaude-Vincent est philosophe et historienne des sciences. Elle est
notamment l'auteur de Carbonne. Ses vies, ses oeuvres (Seuil, 2018) et L'Opinion
publique et la science (La Découverte, 2013).

Isabelle Stengers

Isabelle Stengers, docteur en philosophie, enseigne à l'Université libre de Bruxelles. Elle est l'auteur de nombreux livres sur l'histoire et la philosophie des sciences, dont, à La Découverte, L'Invention des sciences modernes (1993) et Sciences et pouvoir (1997, 2002). Elle a reçu le grand prix de philosophie de l'Académie française en 1993.

empty