À propos

Le 26 mai 1828, Kaspar Hauser fit son apparition sur une place de Nuremberg. Ce jeune homme, qui semblait avoir 16 ou 17 ans, savait à peine marcher. Il n'avait pas cinquante mots en bouche et ne pouvait dire d'où il venait, ni où il allait. On l'aurait dit échappé de la Caverne de Platon. Il demeure à ce jour l'un des plus célèbres " enfants sauvages ".
Ayant grandi séquestré, coupé de tout contact humain, il fut arraché à une nuit insondable pour naître au monde une seconde fois. Rien ne le rattachait à son époque, pas même à un groupe social ou une génération. Kaspar ignorait jusqu'à la différence homme-femme. Il habitait un corps étrange et dissonant, vierge de toute socialisation. On découvrit bientôt sa sensorialité inouïe, sa vie émotionnelle intense. Du moins jusqu'à ce qu'il apprenne, douloureusement, les moeurs et usages de son temps, non sans être devenu, la rumeur enflant, l'orphelin de l'Europe.
Le plus probable est que Kaspar Hauser ait été un prince héritier, écarté d'une succession par une sombre intrigue de cour. Son assassinat, cinq ans plus tard, semble le corroborer. Le plus intéressant, toutefois, ne réside pas tant dans le mystère de ses origines ou l'énigme de sa mort que dans la capacité de cette histoire tragique, aux accents oedipiens, à en dire long sur la culture, sur nos façons d'arraisonner le monde. L'examen approfondi de cette trajectoire aberrante révèle aussi, par son anomalie même, jusqu'à quelles secrètes profondeurs le social et l'histoire s'inscrivent d'ordinaire en chacun de nous. Ce qui laisse soupçonner derrière cette vie minuscule un cas majuscule des sciences humaines et sociales.


Sommaire

Prélude.
L'étrange étranger.
1. Preuves et conjectures.
De l'épaisseur du mythe à la critique des témoignages.
Prince ou imposteur ?
Le prisme des enfants sauvages.
2. Vies de Kaspar Hauser (ou l'histoire au conditionnel).
La nuit originelle (1812?-1815?).
L'homme sans passé (1815(?)-1828).
Naître une seconde fois (1828-1833).
3. La démesure du monde.
La stupeur et l'effroi.
L'hallucination du monde.
L'homme sans symboles ou l'indéchiffrable réel.
4. Les dissonances du corps.
La curieuse physionomie.
Rythmes et hygiènes du corps.
Postures, gestuelles et attitudes.
5. Les portes de la perception « La nuit est à la vue ce que le silence est à l'ouïe » ...
Frontières perceptives et acuités sensorielles.
Dégoûts et plaisirs.
Le monde entre sensations et perceptions.
6. Sous l'empire de l'émotion.
L'être en larmes.
La versatilité des émotions.
L'intériorisation des normes affectives.
7. Présences de l'autre.
Les jouets du désir.
La passion des autres règnes.
Le goût des autres.
L'indifférence des sexes 8. La foule des apprentissages.
Une inextinguible soif de savoir.
La raison, le doute et la foi.
Parler, écrire, s'écrire.
L'expérience des limites ou l'horloge du développement.
9. Des profondeurs psychiques.
Le souvenir de l'Homme, la nostalgie du cachot.
Une histoire oedipienne ?
L'inconscient orphelin de Kaspar.
Un homme sans habitus.
Coda.
La culture ou l'arraisonnement du monde.
Sources imprimées.
Bibliographie sélective.
Notes de fin.
Remerciements.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799) > XIXe siècle

Rayons : Littérature > Biographie / Témoignage littéraire > Biographie


  • Auteur(s)

    Hervé Mazurel

  • Éditeur

    LA DECOUVERTE

  • Distributeur

    INTERFORUM

  • Date de parution

    27/08/2020

  • Collection

    A La Source

  • EAN

    9782348059858

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    352 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    426 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Hervé Mazurel

Historien des affects et des imaginaires, Hervé Mazurel est spécialiste de l'Europe romantique. Maître de conférences à l'université de Bourgogne, il a notamment publié Kaspar l'obscur, ou l'enfant de la nuit (La Découverte, 2020) et L'inconscient, ou l'oubli de l'histoire (La Découverte, 2021). Il est par ailleurs codirecteur de la revue Sensibilités.

empty