À propos

évocations tranchantes d'un quotidien noir, de drames intimes ou de rêves inquiétants.
Ces nouvelles disent violemment la femme dans son désir ou son refus du désir, dans ses colères, ses hontes inavouées, ses excès d'amour ou sa folie meurtrière. la femme blessée, humiliée ou bien vengeresse et autodestructrice. la femme humaine. trop humaine ?.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • Auteur(s)

    Virginie Despentes

  • Éditeur

    J'ai Lu

  • Date de parution

    25/08/2008

  • Collection

    Librio ; Litterature

  • EAN

    9782290011546

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    122 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    110 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Poche

Virginie Despentes

Virginie Despentes, de son vrai nom Virginie Daget, est née en 1969 à Nancy. Après une jeunesse agitée et perturbée - Virginie Despentes endure une période d'internement psychiatrique à l'âge de quinze ans qui la déscolarise - la jeune adulte fréquente le milieu punk et sombre dans l'alcoolisme et la prostitution occasionnelle. En 1992, elle écrit son livre Baise-moi qui ne sera publié que deux ans plus tard par Florent Massot d'abord en catimini, avant de connaître un réel succès. Suivront entre autres Les Jolies choses (Pris de Flore 1998), King Kong Théorie (2006), Apocalypse Bébé (Prix Renaudot 2010) puis la trilogie Vernon Subutex entre 2015 et 2017. Virginie Despentes adapte au cinéma certains de ses romans et réalise des documentaires. Elle est également devenue une figure de la communauté lesbienne et promeut un nouveau féminisme. Membre de l'Académie Goncourt depuis 2016, elle est considérée comme une écrivaine essentielle de son époque, ses livres reflétant de façon dérangeante par ses sujets et son style direct, le monde actuel.

empty