Les prêcheurs de l'apocalypse ; pour en finir avec les délires écologiques et sanitaires

À propos

Le charbon est plus fatal que l'amiante.
Et l'un et l'autre cent fois plus que les radiations nucléaires.
La catastrophe de Seveso n'a tué que le directeur de l'usine : il a été assassiné par les Brigades Rouges.
Malgré le réchauffement de la planète, la Terre n'a pas encore atteint la température de l'an. mil.

N'en déplaise aux prêcheurs de l'apocalypse, je suis fatigué de leurs discours sur la santé et l'environnement. Il est temps de remettre quelques pendules à l'heure.
Jamais l'espérance de vie n'a cessé de croître dans les pays riches, jamais leurs habitants n'ont vécu aussi vieux et en meilleure santé. Et pourtant, nous sommes englués dans le médicalement correct. Les intellectuels doutent de tout et le reste de la population croit en l'astrologie et aux maisons hantées. A qui bénéficie notre crédulité ?
Il serait plaisant de connaître les financiers des grandes associations écologistes. Celles qui stigmatisent l'ogre Tchernobyl et les grands méchants OGM, tout en abandonnant une partie de l'humanité en chemin.
Les bons sentiments ne feront rien pour réduire la contradiction majeure entre la santé d'aujourd'hui, l'économie de demain et la survie d'après-demain. La Raison et l'analyse des intérêts de chacun seront la seule chance des déshérités actuels et des réchauffés à venir.
Jean de Kervasdoué


Rayons : Vie pratique & Loisirs > Nature & Plein air > Ecologie > Faits de société / Actualité


  • Auteur(s)

    Jean de Kervasdoué

  • Éditeur

    Plon

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    13/09/2007

  • EAN

    9782259204385

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    254 Pages

  • Longueur

    22.7 cm

  • Largeur

    14.3 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    352 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean de Kervasdoué

Jean de Kervasdoué est économiste de la santé, professeur émérite au CNAM. Il a été le directeur des hôpitaux au Ministère de la santé (1981-1986). Ingénieur agronome, ingénieur en chef des Ponts et des Forêts, il a été le premier conseiller agricole de Pierre Mauroy (1981). Il a déjà publié Les Prêcheurs de l'apocalypse chez Plon et Ils ont perdu la raison chez Robert Laffont. Il est membre de l'Académie des technologies.

empty