À propos

Et si l'origine de nos maux se trouvait dans le lien rompu avec Gaia, ce formidable organisme vivant qui a rendu possible la vie elle-même. La biosphère est la mère originelle de tout être vivant et c'est le lien que nous entretenons avec elle qui assure notre individuation, c'est-à-dire notre propre équilibre psychique. Pourtant, force est de constater que l'homme contemporain rejette tout lien d'attachement avec Gaia à tel point qu'il n'hésite pas à la dominer, à l'exploiter et à l'humilier. Cet ouvrage révèle le lien inconscient qui existe entre Gaia et l'homme contemporain ainsi que la manière de faire valoir la légitimité de cet amour originelle dans un monde profondément iconoclaste et hyper-rationnelle qui se veut, selon Descartes, « maître et possesseur de la nature ». Le travail du psychanalyste jungien Frédéric Vincent est précieux à plusieurs égards, et nous permet d'entrevoir la possibilité même d'un réenchantement du monde à partir d'une résolution du complexe de Gaia qui nous limite tant dans nos actions quotidiennes.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychanalyse


  • Auteur(s)

    Frédéric Vincent

  • Éditeur

    Dandelion

  • Distributeur

    Dod & Cie

  • Collection

    Les Feuilles D'yggdrasil

  • EAN

    3770026753026

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    150 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    10 cm

  • Support principal

    Grand format

Frédéric Vincent

Théoricien de l'imaginaire, phénoménologue de la vie quotidienne, docteur en sociologie, Frédéric Vincent est chercheur au CeaQ (Centre d'Etudes sur l'Actuel et le Quotidien) à l'Université de la Sorbonne. Dans la continuité des penseurs du cercle Eranos (Jung, Eliade, Durand), ses ouvrages portent sur la réactualisation des mythes et des symboles dans nos sociétés contemporaines.

empty