Joelle Losfeld

  • Dans ce deuxième volume, Eustache et Hilda, ainsi que leur soeur Barbara sont sortis de l'enfance.
    Eustache poursuit des études à l'université après avoir hérité à la mort de miss Fothergill. Il est entouré d'un certain nombre d'amis, mais son caractère lymphatique ne semble guère l'avoir quitté. Toujours aussi timoré quant à son avenir, il semble se mouvoir telle une feuille au gré du vent. Hilda, quant à elle, s'occupe d'une clinique. Son caractère déterminé reste une constante de sa personnalité et son austérité a de quoi effrayer le tempérament porté à la légèreté d'Eustache.
    Le hasard les met un jour en présence de Dick, le jeune garçon séduisant qui avait un jour sauvé Eustache d'une mort certaine lorsqu'il était très jeune et pour qui Hilda éprouvait des sentiments teintés d'un léger trouble...

  • Au début du siècle dans une petite ville anglaise bourgeoise et puritaine du bord de mer, Eustache et Hilda s'abandonnent aux plaisirs des jeux de plage.
    Eustache, délicat et sensible, est totalement dominé par sa soeur aînée Hilda, maternelle et passionnée. L'autorité dont elle fait preuve à son égard et à laquelle il se soumet sans rechigner est aussi la marque de l'amour qu'elle éprouve pour lui. Car les deux enfants s'aiment au point qu'Eustache puisse envisager que la vie se réduise à leur seule présence. Un jour, Hilda pousse Eustache à aborder l'étrange miss Fothergill qui se promène le long de la falaise.
    Celle-ci est vieille et défigurée. Eustache, qui vit dans une sorte de cocon où rien de ce qui est laid n'a sa place, est terrifié à l'idée de cette rencontre. Pourtant il y sera contraint et sa vie ainsi que celle de sa famille en sera bouleversée.
    Ce volume met en scène les principaux protagonistes de cette trilogie romanesque qui conduit Eustache et Hilda de l'enfance à la maturité. La sensibilité et la finesse qui sont caractéristiques de l'oeuvre de L.P.
    Hartley sont ici amenées à leur point culminant.

empty