Littérature traduite

  • Tandis qu'Anna et Peter coulent des jours tranquilles en Écosse avec leur fille Molly, une étrange épidémie provoque la mort de milliers d'individus et affole la puissante société Pincent Pharma. Et si l'immortalité n'était qu'une utopie ? Le dernier volet de la trilogie best-seller de Gemma Malley, une dystopie haletante sur le pouvoir de la science et la peur de la mort, qui a déjà séduit des dizaines de milliers de lecteurs.

  • Un best-seller publié en 2007 pour la première fois, aujourd'hui réédité par hélium. Dans un monde où la mort n'existe plus et où avoir des enfants implique de renoncer à vivre, les enfants sont considérés comme des Surplus. Anna Covey fait partie de cette sous-caste de la société. Pourtant, un nouveau pensionnaire, Peter, va lui ouvrir les yeux... Un roman d'anticipation unique sur l'adolescence et la longévité qui n'est pas sans rappeler Margaret Atwood, Aldous Huxley ou encore «Auprès de moi toujours» de Kazuo Ishiguro. Premier tome d'une trilogie.

  • Après l'émouvante histoire d'Anna dans «La Déclaration», c'est maintenant au tour de Peter de prendre son destin en main. Dans un monde où la mort n'existe plus, certains ont décidé d'entrer en lutte au sein du Réseau et de se battre pour la suppression de la Longévité qui les maintient tous en vie. La mission de Peter est simple : infiltrer la production du médicament au sein même de Pincent Pharma, l'entreprise mère dirigée par nul autre que son grand-père, Richard Pincent... Peter et Anna parviendront-ils à se libérer ? Le deuxième tome très attendu d'une trilogie initialement publiée en 2008 et au succès international. 

  • La révélation

    Gemma Malley

    • Naive
    • 16 Avril 2011

    Royaume-Uni 2142. Peter et Anna coulent des jours tranquilles en Ecosse avec leur fille Molly, vivant à une adresse secrète pour leur protection. Pendant ce temps à Londres, un événement affole la puissante société Pincent Pharma qui commercialise les pilules de Longévité: une étrange épidémie provoque la mort subite de centaines, puis de milliers de gens semant consternation et affolement dans cette société qui avait occulté toute idée de mort...

empty