Boris Moissard

  • Un garçon de vingt-deux ans avec des chaussures trop petites.
    Un vieil homme qui a réussi à faire tenir un demi-siècle de bêtise humaine dans une boîte. Quelques gardes-malades acariâtres. Une jeune fille qui s'appelle Victoire et qui incarne une triste défaite. Un père qui se cache en Australie. Un P-DG en pyjama. Voulez-vous savoir quel est le lien entre tous ces personnages ? Voulez-vous avoir la preuve que la paresse peut être un atout dans la vie ? Et surtout, saviez-vous que la reconnaissance, comme la vengeance, est un plat qui se mange froid ? Il peut attendre plusieurs décennies.

  • " Cette histoire est une histoire vraie.
    Je me suis borné à raconter ici des faits réels, en changeant simplement les noms et aussi quelques détails, par lesquels certaines personnes se seraient reconnues, qui sont du genre à vous faire un procès.
    Quant à la morale à tirer de l'aventure, s'il faut en tirer une, pourquoi pas deux ?
    Je m'empresse de les énoncer avant qu'on n'aille m'en chercher une troisième moins en rapport avec mes habitudes.
    C'est qu'on ne doit jamais prendre l'avion, et que le bonheur s'obtient en général par des moyens assez courants.
    " B. M.

  • I m sorry so sorry

    Boris Moissard

    Adeptes du langage négligé et de la bassesse de sentiments, branchés de la dernière tendance, ennemis de la nostalgie, ne posez pas vos yeux secs sur ce livre.
    Il vous parle d'un temps oú les garçons ne faisaient ni l'amour ni la guerre, mais la cour aux jeunes filles et des services militaires de dix-huit mois, au bas mot. pour renaud, ce furent trente-six. il avait devancé l'appel, pour fuir une béatrice au profil de statue et un chagrin d'amour. au rie 131 de tourniers, en octobre 1962, donc, renaud rencontre louis faulque, garçon extraordinaire, fascinant, véritable héros de roman d'aventures.
    Il arrive qu'une amitié console et distraie d'un amour. hélas, renaud ne se doute pas que découvrir faulque, c'est retrouver béatrice de plus belle.

  • Charles passavant est plus doué pour le tennis qu pour les études.
    A la suite d'un malheur familial, son père le retire du lycée et l'envoie faire un " stage d'entreprise " dans un île lointaine.
    Pas de chance, sitôt commencé, le stage prend fin pour cause de troubles politiques locaux. voilà le jeune homme oisif est livré à lui-même en attendant son retour à paris. promenades, bains de mer, pêche, siestes : les vacance forcées seraient supportables, sans l'entrée en scène de personnages aux allures plus ou moins policières, qui posent beaucoup de questions et tiennent des propos bizarres.
    Que cherchent-ils au juste ? et qu'est devenu l'ami thomas, qui a disparu de l'île, et ne reparaît pas ?
    Un malaise s'installe. le séjour balnéaire prend un tour déplaisant. des mystères s'épaississent, puis se dissipent, occasionnant quelques petites surprises, bonnes et mauvaises.
    Pour finir il y aura même une grande surprise - d'un genre assez particulier, celle-là.
    Par l'auteur du coeur des vastes cités et du meilleur de notre jeunesse.

  • Une présidente de la République féministe à qui un sondage révèle qu'une certaine Blanche-Neige est plus intelligente qu'elle...Une descendante du Petit Chaperon rouge vêtue de bleu marine qui se croit plus maligne que tout le monde, et enferme sa grand-mère dans la cage au loup du Jardin des Plantes... Un enfant maltraité par son oncle et dont chaque larme qui coule se transforme en cigarette... Vers 1980, Philippe Dumas et Boris Moissard nous offrirent un recueil qui allait devenir un best-seller. Leur secret ? Décors et accessoires contemporains, langue châtiée.

  • "Le Petit Chaperon rouge, Blanche-Neige, La Belle au bois dormant... des contes qu'on peut relire sans se lasser, surtout quand Boris Moissard et Philippe Dumas y mettent leur grain de sel et les transposent à notre époque. Un livre qui est devenu un classique. Découvrez la nouvelle version, mise en couleur et agrémentée d'un conte inédit.
    "

  • C'est un soir presque comme les autres chez les clounet.
    Georges clounet est en train de faire la vaisselle en sifflotant. les garçons sont couchés.
    Tout à coup, on sonne à la porte : sur le seuil, il y a un drôle de petit bonhomme avec une grosse moustache et un registre sous le bras.
    " service de surveillance des familles, brigade des vérifications à domicile. je viens pour un contrôle. vous êtes bien père de famille ?
    - oui, répond georges, légèrement abasourdi.

    - alors je dois vous contrôler. vérification des pères. obligatoire une fois par an. ".

  • Les coulisses d'une maison emblématique de la littérature jeunesse.« Un demi siècle. En 2015, l'école des loisirs célèbre donc son jubilé. Année de joie, couronnant cinquante ans de bonheur. L'ambiance est à la fête. » Des éditions de L'école à l'école des loisirs, « cinquante ans d'édition [.] ont passé vite », comme l'écrit Jean Delas. De la fondation de la maison à ses développements les plus récents, l'histoire de l'école des loisirs est celle de tous ceux par qui elle existe, des auteurs, des illustrateurs, mais aussi l'histoire d'une famille, et d'une transmission. Ce récit qui se clôt par des témoignages de libraires, bibliothécaires et journalistes ravira tous les « fans » de cette école unique en son genre, et passionnera tous ceux que l'histoire du livre jeunesse intéresse. Bon lecteur.

  • Les docteurs qui prétendent pouvoir transformer les très grosses dames en sylphides sont-ils tous des charlatans ?
    Quel est l'unique remède à la tristesse sans fond, celle qui fait pleurer les pierres à chaudes larmes ?
    Dans quelles proportions les lointains descendants des ogres ont-ils à souffrir de leur patrimoine génétique ?

    Quel est le meilleur moyen de ne plus craindre la mort ?
    Ces questions ne vous tiendront plus éveillée des nuits entières.
    Boris moissard et philippe dumas, auteurs des célèbres contes à l'envers ont concocté les réponses.

  • Voici les aventures d'un homme qui les donnait pour véridiques et le fait est que maintes traces en ont été retrouvées dans des ouvrages aussi dignes de foi que moby dick, don quichotte, roland furieux ou même tristes tropiques.
    Dans ces pages éblouissantes de drôlerie, boris moissard se fait un malin plaisir de lancer philippe dumas, dessinateur à l'inégalable brio, dans les directions les plus cocasses, pour le plus grand profit de l'histoire qui n'arrête pas d'avancer. résultat : trois récits dont l'extravagance réjouira le lecteur, lequel ne manquera pas de saluer la réédition (sous cette forme notablement enrichie) d'un merveilleux petit livre épuisé depuis trop longtemps.
    Dumas et moissard, auteurs à succès des très classiques contes à l'envers, et plus récemment des contes de la tête en plein ciel, nous offrent ici un joyau de loufoquerie, une vraie perle de culture, démonstration des mille et une libertés qu'on s'arroge à bon droit vis-à-vis des grands ancêtres : melville, cervantès, l'arioste et claude lévi-strauss n'ont qu'à bien se tenir.

  • Comment devient-on une princesse ? en général, il suffit de naître dans une famille royale.

    Comme son père n'est pas roi, prune n'a que peu de chances de devenir un jour une princesse, et cela la met très en colère. elle trouve que c'est une injustice grave.
    Heureusement, son père pense comme elle, il trouve que c'est vraiment trop moche et décide de combattre l'injustice. il s'engage à faire de prune la première princesse de monaco née à créteil.
    Il établit pour elle un programme très sérieux, en cinq points.
    Premièrement : pour devenir une princesse, prune doit absolument jouer au tennis, même si elle ne dispose pour cela que d'une poêle à crêpes.
    Un livre pour les enfants qui aiment déjà lire tout seuls.

  • Le Petit Chaperon rouge, Blanche-Neige, La Belle au bois dormant... des contes qu'on peut relire sans se lasser, surtout quand Boris Moissard et Philippe Dumas y mettent leur grain de sel et les transposent à notre époque. Un livre qui est devenu un classique.

empty