Langue française

  • Les historiens de l'art ont l'habitude d'utiliser l'expression de "siècle d'or hollandais" (gouden eeuw) pour qualifier la civilisation néerlandaise du XVIIe siècle et, plus spécifiquement encore, l'art de cette période. Ce livre entend repenser cette notion en proposant d'analyser la manière dont elle a été définie, pensée et décrite au XVIIe siècle, par les Hollandais eux-mêmes, comme par leurs contemporains.
    Cet "âge d'or" est un moment historique marque par de profonds bouleversements : alors que les guerres et les rivalités politiques traversent le siècle, la dissipation des tensions religieuses en fait une terre d'accueil et de tolérance ; les Provinces-Unies assoient fermement leur hégémonie économique et commerciale, fondée notamment sur les échanges coloniaux. Savants, poètes, philosophes et artistes forgent, chacun à leur manière, les représentations naturalistes ou idéalisées de ces transformations. Appréhender la société néerlandaise du XVIIe siècle à travers la grande variété de leurs créations rend compte de l'identité plurielle d'une nation en devenir.
    Tout en suivant le fil chronologique de l'histoire, des débuts de la guerre de Quatre-Vingts Ans jusqu'aux premières années du XVIIIe siècle, les principales théories et pratiques artistiques du siècle d'or sont ici exposées, sans tenter de reconstruire a posteriori une unité factice.

  • Une approche originale sur un artiste majeur à travers une problématique inédite.
    Une étude documentée appuyée sur les nombreux écrits du peintre.
    Une iconographie riche et une grande qualité de reproduction.


    Issu d'une famille de pasteurs calvinistes, Vincent Van Gogh a un temps caressé le rêve de vouer sa vie à la prédication avant de se tourner vers la peinture à l'âge de 27 ans et de s'y consacrer jusqu'à sa mort. Ce cheminement et la place accordée aux questions religieuses dans les lettres de l'artiste ont laissé penser que Van Gogh avait été un peintre de Dieu.

    Pourtant dès 1880, l'artiste se déclare athée. Au fil des circonstances et des rencontres, cette incroyance demeure une constante de sa pensée qui va guider ses choix de vie et orienter de manière décisive son oeuvre. Durant les huit premières années de sa carrière artistique, Van Gogh va faire le deuil d'une foi qu'il renie et qui le hante malgré tout. Les deux dernières années de sa vie, marquées par la multiplication des crises mentales, ne feront pourtant que creuser le sillon tracé précédemment. Dans une intense fièvre créatrice, le peintre développe, à la manière de Nietzsche, l'idée que l'art doit exalter les forces du corps et du désir plutôt que les arrières-mondes de la Beauté ou de l'Esprit.

    Revisitant l'ensemble de son oeuvre et s'appuyant sur une lecture renouvelée de sa correspondance, ce livre propose un regard inédit sur les relations de Van Gogh à la question de la foi.

  • Souvent considéré comme l'un des peintres majeurs du Siècle d'or hollandais, au même titre que Frans Hals ou Rembrandt, Johannes Vermeer a fait l'objet d'un nombre considérable d'études et de publications. Celles-ci le réduisent généralement à deux images : celle de l'artiste génial replié dans son superbe isolement, construite au XIXe siècle par Thoré-Bûrger ; ou celle du peintre moderne avant l'heure qui, selon Daniel Arasse, s'interroge sur les définitions et les limites théoriques de son art. En se fondant sur les travaux les plus récents qui ont menés sur Vermeer et sur un examen comparatif des pratiques du peintre et des théories artistiques formulées en son temps, mais aussi sur une confrontation systématique de ses oeuvres avec celles de ses contemporains, cet ouvrage propose de sortir de cette alternative en mettant l'accent, pour la première fois, sur la manière dont l'artiste a consciemment construit sa carrière autour de l'ambiton de fabriquer sa propre gloire. trente-sept tableaux authentifiés comme étant de la main du maître sont ainsi précisément analysés par Jan Blanc -parmi lesquels on retrouve la fameuse Jeune Fille à la perle ou La Laitière, mais également des oeuvres moins connues comme la Jeune Femme au chapeau rouge.

  • Si les oeuvres de rembrandt ont largement contribué à sa renommée, son atelier a joué un rôle aussi essentiel dans le développement de sa carrière.
    Ayant formé de nombreux artistes, il s'est affirmé comme l'un des plus grands maîtres de son temps. fondé sur de nombreux exemples et témoignages, cet ouvrage se veut une plongée dans l'atelier de rembrandt. on y redécouvre des peintres méconnus, talentueux et originaux. on apprend quelles étaient leurs conditions de vie, de travail, leurs relations, leurs discussions, et l'on comprend mieux, à travers l'examen des méthodes et des exercices du maître, en quoi rembrandt a renouvelé l'art d'enseigner la peinture au siècle d'or.

  • 100% Raphaël

    Jan Blanc

    Honoré de son vivant et après sa mort comme l'un des plus grands peintres de tous les temps, Raphaël a souvent suscité des commentaires hagiographiques qui, par leur enthousiasme, n'ont pas toujours aidé à mieux comprendre son travail.
    Centré autour de l'étude d'une vingtaine de ses oeuvres - un autoportrait dessiné, des oeuvres mythologiques, plusieurs portraits et de nombreuses peintures religieuses -, ce livre cherche à repenser l'art de Raphaël à partir de ses oeuvres, au plus près de leur matérialité, de leur projet et de leur histoire.
    Modèles, valeurs, nouveautés, qualités et relations socioprofessionnelles : toutes les facettes des oeuvres de Raphaël seront évoquées à travers leur analyse rapprochée, rendue possible, pour la première fois, par les nombreuses illustrations à taille réelle proposées par cet ouvrage.

  • 100% Léonard de Vinci

    Jan Blanc

    Entouré de mythes et de fictions, l'oeuvre peint de Léonard de Vinci demeure inépuisable par la richesse de son invention et l'habileté que le peintre y a déployée, de ses premières contributions, dans l'atelier de Verrocchio, à ses dernières oeuvres françaises. Mais ces trésors ne peuvent être redécouverts qu'en revenant aux oeuvres elles-mêmes, au plus près de leur surface, de leur matière. C'est à cette exploration rapprochée de l'art de Léonard de Vinci que ce livre invite le lecteur.Mettre à l'échelle et faire mieux voir : la double ambition de ce livre est de permettre au lecteur de redécouvrir les oeuvres d'un des plus grands peintres de la Renaissance italienne en les regardant mieux, en les regardant autrement, en les regardant enfin de près.Collection 100%Cette collection vise à présenter le travail des grands maîtres de l'histoire de l'Art à travers une trentaine d'oeuvres majeures, reproduites dans leur intégralité, et surtout accompagnées de détails à taille réelle. Monographie vivante, ne se limitant pas à un choix de reproductions flatteuses, la collection 100% a aussi pour ambition d'offrir, à travers des textes concis et accessibles à tous, les derniers états de la recherche (radiographie des tableaux, attribution des oeuvres, etc.).Le lecteur accède ainsi à une notion d'échelle, très et trop souvent absente des livres de peinture pour des contraintes de maquette, et découvre dans une présentation claire et chronologique les chefs-d'oeuvre des grands maîtres de l'Histoire de l'Art, tels qu'il pourrait les contempler sur les cimaises d'un musée ou d'une église.Cette collection allie donc au plaisir de la contemplation esthétique des textes concis et didactiques.

  • Ce livre propose d'aborder l'histoire de l'art sous un angle vivant et inédit : les ateliers d'artistes. De Léonard de Vinci à Jeff Koons, l'atelier est le lieu unique où le travail se fait. L'ouvrage dévoile les secrets des ateliers, berceaux de la création, à travers différents axes de lecture : environnement, outils, techniques, disciples, concurrence entre ateliers...

  • Catalogue de l'exposition L'Âge d'or du paysage hollandais, présentée au Cabinet des dessins Jean Bonna, ENSBA de Paris (10 octobre 2014 - 16 janvier 2015).

    Loin de la nature et de la lumière méditerranéennes, les dessinateurs hollandais - Ruisdael, van Goyen, Cuyp etc. - développent dans ce domaine de nouvelles approches qui vont leur assurer une notoriété incontestable dans toute l'Europe. Sensibles à l'omniprésence de l'eau dans leurs contrées - fleuves, lacs, cours d'eau et canaux -, ils dressent une image vivante où pêcheurs, marins mais aussi promeneurs et patineurs s'adonnent à leurs activités quotidiennes.

    Exécutés sur le vif en plein air ou retravaillés en atelier, ces dessins étaient parfois conçus pour eux-mêmes car déjà très appréciés des amateurs, parfois destinés à être gravés ou plus rarement préparatoires à des tableaux.

    Achetées en grande partie par Jean Masson, ces oeuvres font aujourd'hui la richesse des Beaux-Arts de Paris. Frits Lugt, grand érudit et lui-même éminent collectionneur, dressa en 1950 un inventaire complet de cet ensemble. Marià van Berge Gerbaud fait aujourd'hui le point sur les récentes découvertes et les attributions de ces dernières années.

empty