Alain Teulié

  • Stella Finzi

    Alain Teulié

    Si l'esprit brillant de la jeune femme fascine ce dandy perdu et ruiné, qui a décidé de mettre fin à ses jours dans la Ville éternelle, sa laideur le fait frémir. Cette rencontre pourrait modifier le dessein de Vincent. Surtout lorsque Stella lui lancera un ultime défi ...
    Un jeu de séduction se noue peu à peu entre ces deux affamés d'art et de beauté. Quels pièges se tendront-ils ? Leurs passions feront-elles éclore l'évidence de leur attraction ?
    L'amour et la création se mêlent intensément dans ce roman baroque et troublant.

  • Jimmy est beau, très beau.
    C'est le plus beau du collège. jimmy est raisonnable, très raisonnable. c'est le plus présentable aux parents. jimmy est brillant, très brillant. c'est le plus éblouissant des amis. evidemment, toutes les filles sont folles de lui. jimmy aussi, d'une certaine façon, est fou de toutes les filles. il se demande comment il va faire pour les départager, et trouver " la " femme de sa vie. un dimanche matin de janvier, une très belle jeune fille s'asseoit en face de lui dans le bus, le regarde, le subjugue.
    Puis se met à bâiller. et subitement, elle devient une autre, une moche, un monstre. alors, de simple manifestation de fatigue sans prétention, ce bâillement devient pour jimmy une source d'interrogation métaphysique. dis-moi comment tu bâilles, je te dirai qui tu es ! et le voilà parti à la recherche de la bâilleuse idéale, celle à qui jamais il n'aura envie de dire bye-bye !.

  • Nous sommes à Vienne, une fin de journée, au mois de décembre 1791. Mozart est mort depuis quelques jours. Constance, sa veuve, a demandé à Franz-Xaver Süssmayer de lui rendre visite, chez elle, Rauhensteingasse.
    Elle a vingt-huit ans. Süssmayer en a vingt-cinq.
    Depuis quelques temps, le jeune homme était un élève de Mozart, mais aussi son copiste, son tourneur de page, son homme à tout faire. Les deux hommes se voyaient souvent. Constance aussi, voyait souvent Franz. Il l'accompagnait lorsqu'elle allait en cure, à Baden. Ils se sont rapprochés l'un de l'autre, et ont été amants. Mozart s'en doutait, mais lui aussi avait ses aventures.
    Ce soir là, plusieurs enjeux seront évoqués. Leur relation, tout d'abord. Que devient l'amour naissant d'un amant, lorsqu'un mari disparaît ? Surtout lorsque ce mari s'appelle Wolfgang Amadeus Mozart ? Et que Franz-Xaver doit-il faire de ses doutes, concernant le dernier enfant du couple ? Il porte le même prénom que lui, Franz-Xaver.
    Franz-Xaver Mozart.
    C'est troublant, bouleversant, pour ce jeune homme qui a l'impression d'être père, et qui veut désormais savoir la vérité. Mais plus que tout, Süssmayer a un souhait. Plus fort encore que l'amour et que la paternité. Il s'agit du Requiem. Ce Requiem que l'on a commandé à Mozart, peu avant sa mort, et qu'il n'a pu achever. Il avait reçu une avance, et si la partition n'est pas retournée, Constance devra rembourser les ducats.
    Süssmayer le sait.
    De plus, Wolfgang lui a demandé, sur son lit de mort, d'achever cette messe. Il lui a donné des indications. Süssmayer veut aider Constance, et lui permettre de recevoir les ducats promis. Mais il veut aussi lui prouver son talent. Ce Requiem, il en ressent l'importance pour lui-même, également. Depuis la mort de Mozart, il est envahi par ce désir : achever l'oeuvre du Maître. Mettre un point final au Requiem, comme une mission divine, un élan vital.

  • Pierre et julia ont la quarantaine et sont enseignants.
    Tom et sarah ont la trentaine et monnayent leurs charmes. les premiers vivent à paris, les seconds en banlieue, et seul le sexe pouvait les réunir. c'est le récit d'une soirée particulière, mais surtout un portrait grinçant des couples d'aujourd'hui, qu'ils soient des intellectuels urbains ou des exclus des cités. mariage, désirs, argent, fidélité, réussite : ils essaient de voir clair dans tout cela sans y parvenir.
    Avec humour et ironie, l'auteur évoque les fantasmes et les ambitions d'une génération déçue qui ne sait plus quels sont ses rêves, et comment les réaliser. pour pierre, julia, tom et sarah, rien ne sera jamais plus comme avant. quelques heures auront suffit à bouleverser leurs vies.

  • Un homme pense à l'enfant qu'il aurait pu avoir.
    Une fille, de préférence. Elle a de nombreux visages, toutes sortes de caractères. De la fille parfaite à la fille de cauchemar. Il se demande pourquoi elle n'est pas là. Il lui parle, s'imagine en sa compagnie, elle lui répond. L'un des deux n'existe pas. Mais de la fille absente ou du père qui n'a pas su l'être, lequel est le plus vivant ? Un livre poétique, qui dresse le premier bilan d'une vie d'homme et fait miroiter en nous la figure de l'inassouvi.

  • Ma mère est une actrice

    Alain Teulié

    • Plon
    • 13 Septembre 2007

    "Ils étaient deux cent ou plus, qui pouvaient appeler un magazine à scandale pour leur dire qu'il y avait un scoop interessant à décrocher dans un lycée de banlieue. Une bonne affaire pour un journaliste, avec photos, enquête sur Lola Riviera et moi, couverture et affiches partout sur les kiosques à journaux... Très vite, ce jour-là, je saisis dans quelle situation je m'étais mis. "

  • L'action se déroule en Irlande. Molly, quatorze ans, a perdu ses parents dans l'incendie de leur appartement, à Dublin, lorsqu'elle était très jeune. Elle en est restée traumatisée. Depuis, elle vit à Dalkey, chez ses grands parents. Un jour, sur le bord de mer, où elle déjeune seule entre deux cours du collège, elle croit apercevoir son père.
    Une autre fois, elle le revoit, et cette fois il vient lui parler. C'est bien lui, son père, revenu semble-t-il de l'au-delà pour la consoler. Molly n'allait pas bien. De jour en jour, son état s'améliore.
    Dylan, un acteur de Dublin de second ordre, a été contacté par un homme mystérieux, qui l'a vu jouer au théâtre. C'est homme est le grand père de Molly, Harry. Ce dernier déclare à l'acteur qu'il ressemble de façon troublante à son fils décédé il y a dix ans, Nathan.
    Harry a eu une idée folle : l'engager pour interpréter son fils, auprès de sa petite fille. Pour cela, il sera rémunéré comme pour un rôle. Dylan accepte, car le cachet est intéressant. Il est amoureux depuis peu d'une jeune femme, Lucy. Il pourra lui offrir ce voyage au Mexique dont ils rêvent tous les deux. Il va se préparer à jouer le fantôme comme s'il devait interpréter ce rôle au théâtre ou au cinéma. Le stratagème fonctionne.
    Dylan est brillant dans son rôle. Molly croit au miracle, elle change d'attitude, son grand père le voit. Deux évènements vont modifier le beau projet d'Harry.

  • Virages

    Alain Teulié

    Clara est écrivain. Elle vit seule, à Paris, dans un appartement d'adolescente, bien qu'elle ne le soit plus depuis longtemps. Son père, qui vit en province, est obligé de venir habiter chez elle quelque temps. Ils ne se voyaient plus, se parlaient guère.
    Ils se retrouvent, ce soir-là, dans un espace étroit qui va les obliger à exhumer leurs vieux fantômes. Le passé va recouvrir le présent, jusqu'à l'étouffer.
    Tous deux se livrent peu à peu leurs secrets, comme des virages dévoilent peu à peu des dangers. Mais tous les virages ont une fin.

  • Ce matin là, Mathieu Clément se réveille seul, car Hélène est déjà partie. C'est évident qu'elle ne l'aime pas.
    C'est toujours le risque avec une fille qu'on a rencontré la veille dans le métro !
    Voila comment commence le journal de Mat...
    Il a presque trente-six ans, et sa vie sentimentale est chaotique.
    Ses amis ne sont pas mieux. Des trentenaires qui attendent l'amour comme un train en retard.
    En fait de celibattants, ils sont plutôt célibattus. !
    Mais Mat a décidé de ne pas lâcher l'affaire.
    La femme de sa vie est forcément quelque part. I
    ll suffit de la chercher sans arrêt !
    Mat est bel et bien un Bridget Jones au masculin !
    Ce livre dévoile aux femmes ce que les hommes pensent d'elles. Pas facile tous les jours d'être un garçon. Ils sont seuls, frustrés, blessés, meurtris, mais. A part ça, les hommes vont bien !

empty